LE MIROIR DE L'ANIMAL / Myriam Mechita et Carmelo Zagari

commissaire: Christine Blanchet

du 1er au 15 septembre 2018

L’exposition à la galerie Sator réunit pour la première fois, deux artistes, Myriam Mechita (1974) & Carmelo Zagari (1957), dont les œuvres, chacune dans leur langage formel, sont peuplées de figures animales et humaines, pour évoquer la dualité existentielle (souffrance-espoir, vie-mort,mémoire-oubli). L’animal comme alter ego (le chien chez Myriam Mechita, le singe chez Carmelo Zagari) est une représentation forte de leur univers, des visions oniriques dans la peinture de Carmelo Zagari, à celles qui interrogent «l’étrangeté du fil de la vie » dans les céramiques de Myriam Mechita.

Du 1er au 15 septembre, les deux artistes proposent un dialogue inédit avec des œuvres réalisées spécifiquement pour l’exposition. 

Graveur, sculpteur, Carmelo Zagari est avant tout peintre et performeur. Il est un habitué des réalisations de très grand format allant jusqu’à plus de 40 mètres de long. Ces fresques sont de véritables panoramas de son univers empli de codes, de signes et d’onirisme. Il vit à Crespian (30) et est professeur à l’école des beaux-arts de Montpellier. 

Dessins, sculptures, installations, Myriam Mechita aime se confronter aux différents médiums. Ses œuvres allient des réalités tangibles et mystiques qui présentent un univers où cohabitent les paradoxes: personne aux membres décapités, oiseau fragile, chien, femme, etc. Elle vit à Berlin, et est professeur à l’école des beaux-arts de Caen. 

Docteur en Histoire de l’art de l’Université de Provence, Christine Blanchet est enseignante en Histoire de l’art (Université d’Aix-en-Provence, Université d’Amiens, Paris IV- Sorbonne, écoles privées à Paris...) et commissaire d’exposition. Spécialiste du vitrail contemporain et d’architecture, nombreux de ses projets s’intéressent à la question de la guerre et sa représentation. 

-

communiqué de presse (PDF)

dossier de presse (PDF)