Ink kingdom / Truc-Anh

du 29 mai au 4 juillet 2015


Vincent Sator est heureux de présenter « INK KINGDOM », seconde exposition personnelle de TRUC-ANH à la galerie Sator, du 28 mai au 4 juillet 2015.

Pour cette nouvelle exposition à la galerie Sator, TRUC-ANH propose un environnement global : les murs de l’espace pour certains repeints à la peinture noire et entièrement recouverts d’oeuvres sur papier participant d’un univers obsessionnel et envoutant.

TRUC-ANH crée des images mentales. La peinture et le dessin sont pour l’artiste le moyen de questionner le rapport de la réprésentation à l’existence des choses, qu’elles soient fantasmées ou ancrées dans une réalité tangible. Dans un monde contemporain totalement saturé d’images (internet, le cinéma, la publicité, les téléphones et autres appareils photographiques...), la peinture ou le dessin sont pour l’artiste un moyen d’observation et de compréhension de ce phénomène de saturation, un moyen d’éprouver l’image. Combattre l’image par l’image. Le dessin par sa spontanéité et son geste libre revêt une dimension shamanique en révélant des formes cachées et permet à Truc-Anh de se saisir d’une multitude d’images rencontrées au hasard sur internet, dans les livres ou publications périodiques.

Les oeuvres présentées à la galerie prolongent la sélection montrées pour la première fois au salon Drawing Now à Paris en mars dernier. Produites dans les derniers mois par l’artiste au Vietnam, ces oeuvres se consacrent au portrait, représentations de personnages fictifs ou réels, et composent une narration complexe, troublée, insaisissable. Créatures cauchemardesques, hommes politiques, célébrités ou simples inconnus, images d’effroi ou figures de guerre, de chaque oeuvre se dégage une étrangeté à la frontière du rêve, une énigme visuelle que l’oeil cherche à déchiffrer et à apprivoiser.

Né en 1983 à Paris, après avoir étudié à l’École Boulle, TRUC-ANH est diplômé de l’ECAL de Lausanne et de LA CAMBRE de Bruxelles où il a par la suite enseigné. Il vit et travaille entre Paris et Ho Chi Minh Ville (Vietnam). Ses oeuvres font partie de collections privées et publiques parmi lesquelles l’Espace Lausannois d’Art Contemporain ou la Artist Pension Trust à Pékin.

« Lors de mes expositions, mon but est de challenger le spectateur en créant des énigmes visuelles. Certaines personnes sont hermétiques à mon travail car elles n’y comprennent rien, d’autres jubilent pour les mêmes raisons. (...) L’oeuvre entretient un rapport de force, mélange de répulsion et de séduction, avec le spectateur. (...) Le réel n’est que l’ombre portée de l’imaginaire.
Tout part de l’imaginaire. Nos objets, nos villes, nos dieux, nos traditions, nos valeurs, tout a été créé. (...) Il y a plus à voir dans ce qu’on ne veut pas voir. C’est ici, aux frontières de notre possible, qu’il faut écarquiller les yeux. »

Truc-Anh

communiqué de presse (PDF)

dossier de presse (PDF)